Les différents impôts au Maroc

Le Royaume du Maroc, comme tout pays a besoin de recettes fiscales pour faire face à ses dépenses. Les différents impôts sont donc indispensables à son développement . Il existe différents impôts que l’on soit citoyens ou professionnels. Cet article vous les explique en détail. Nous vous invitons également à cliquer sur le lien ci-dessous pour plus d’informations.

https://www.finances.gov.ma/fr/vous-orientez/Pages/vos-impots-en-bref.aspx

Définitions des différents impôts

L’impôt sur le revenu : IR : Cet impôt est prélevé à la source par l’employeur directement sur le salaire

L’impôt sur les sociétés : Cet impôt concerne les entreprises commerciales, industrielles, artisanales mais aussi libérales .

La taxe sur la valeur ajoutée : Appelé également TVA, cet impôt est appliqué sur tous les biens de consommation, et de service achetés.

L’enregistrement : Cet impôt s’applique aux entreprises comme aux particuliers. Il concerne les actes notariés, adoulaires , hébraîques ou encore judiciaires. Vous devrez vous acquitter de cet impôt en cas de ventes ou d’achat immobiliers. Les entreprises y seront soumises en cas de constitution ou d’augmentation de leur capital mais aussi en cas d’acquisition d’un d’un bien immobilier.

Le droit de timbre : c’est un impôt dont le contribuable doit payer pour certaines formalités, comme une demande de passeport, de documents administratifs.

Taxe spéciale annuelle sur les véhicules automobiles : Cet impôt est redevable par tous les automobilistes détenteurs d’un véhicule immatriculé au Maroc et défini comme tel par l’article 20

La contribution sociale de solidarité : cet impôt est dû pour la construction d’un bien immobilier à usage personnel faite par toute personne physique ou par des sociétés civiles immobilières ou en encore des associations ou des coopératives .

La taxe d’habitation : Cet impôt est dû par le locataire ou le propriétaire pour l’occupation d’un bien immobilier

La taxe de services communaux : comme la taxe d’habitation cet impôt est dû par l’occupant d’un bien immobilier. Cette taxe est reversée à la commue

La taxe professionnelle : Cet impôt est dû par toute personne de nationalité Marocaine ou étrangère exerçant une activité professionnelle lucrative au Maroc

Partagez cet article

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.