Le permis de confiance

Le permis de confiance permet à tout personne de devenir chauffeur de taxi de 1ère et de 2ème catégories. Pour cela l’intéressé doit passer une formation pour obtenir ce permis de confiance taxi.

La formation

La formation comporte 2 parties :

  • La théorie
  • La pratique

L’examen pourra être passé soit en arabe soit en français. L’épreuve théorique consiste en un QCM passé en fin de formation. L’épreuve pratique est validée par contrôle continu tout au long de la formation.

Attention : l’absence durant la formation décale la date d’examen.

Conditions d’admission à la formation du permis de confiance :

  • Avoir 21 ans ou plus
  • Avoir obtenu le permis de conduire de catégorie B ou D depuis au moins 5 ans
  • Etre de nationalité Marocaine
  • Etre apte
  • Ne pas être atteint de maladies contagieuses ou chroniques
  • Savoir bien conduire
  • Ne pas être fonctionnaire
  • Avoir un niveau scolaire minimum

A la fin de la formation, les candidats auront acquis les compétences suivantes :

  • Lire un plan
  • Trouver facilement une rue sur une carte routière
  • Trouver un itinéraire adapté compte tenu des conditions de circulation
  • Accueillir les clients

Une fois votre formation effectuée, vous devrez vous rendre au service régional ou provincial qui dépend du Ministère de l’Equipement des transport afin de faire votre demande de permis de confiance.

Dossier pour l’obtention du permis de confiance

Pour obtenir son permis de confiance, plusieurs pièces justificatives doivent être transmises aux autorités. Vous trouverez la liste ci-dessous :

  • Demande manuscrite adressée à la Préfecture
  • Photocopie officielle du permis de conduire
  • Consultation ophtalmologique prouvant que vous avez une vue excellente
  • Photocopie officielle de la carte d’identité
  • 4 photos d’identité datant de moins de 6 mois
  • Certificat médical réalisé par un médecin agrée
  • 2 enveloppes timbrées au nom du futur conducteur professionnel

Vous devez en plus contacter les services de sureté nationale afin qu’ils réalisent une enquête sur votre conduite.

Pour rappel, dès lors que vous avez obtenu votre permis de confiance, vous devez faire une demande de carte de conducteur professionnel pour exercer votre métier.

Partagez cet article

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.