Le régime de Sécurité Sociale : Secteur Maladie

Le système de santé AMO (Assurance Maladie Obligatoire) est devenu obligatoire depuis 2006 pour tous les salariés marocains aussi bien du secteur privé que public.

Sa couverture universelle permet un remboursement d’un grand nombre de soins à hauteur de 70% et jusqu’à 90% des frais engagés. Comment y souscrire ? Quelles sont les obligations ? On vous explique tout dans cet article.

Son fonctionnement

Le financement de l’AMO se fait par le prélèvement à parts égales entre l’employeur et l’employé et représente 4% du salaire brut.

Lors de l’embauche, c’est à l’employeur que revient l’obligation d’enregistrer ses salariés auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale : la CNSS.

Si les cotisations ne sont pas entièrement réglées, le salarié ne pourra pas bénéficier des prestations de l’AMO. Assurez-vous donc que votre employeur s’acquitte de ses cotisations sociales. Rendez-vous sur ce site pour plus d’informations.

Les remboursements

Le régime de santé couvre entre 70% et 90% les frais médicaux suivants :

  • Les consultations de médecine générale
  • Les consultations de spécialistes
  • L’optique
  • Le paramédical (soins infirmiers, kiné…)
  • La chirurgie
  • Les soins liés à la grossesse
  • Les analyses médicales
  • La radiologie et l’imagerie médicale
  • Les médicaments (sur la base des génériques les moins chers)

Vous devrez faire l’avance des frais et l’AMO vous remboursera sur votre compte bancaire. Les remboursements se font une fois par mois. De ce fait, si vous avez plusieurs factures en cours, ces dernières seront regroupées en seul versement, déduction faite de votre reste à charge.

Les soins non remboursés

En plus du reste à charge des prestations remboursées, certains soins ne sont pas pris en charge par l’AMO :

  • Les soins dentaires
  • La médecine douce
  • Les frais de chambre individuelle en cas d’hospitalisation
  • Les frais de dépassement hospitaliers si vous faites le choix d’une hospitalisation dans le secteur privé

Afin de vous assurer une meilleure prise en charge, il est possible de souscrire à une assurance privée qui viendra en complément de l’AMO. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien.

Partagez cet article

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.