Les indemnités chômage

Le taux de chômage au Maroc était de 12.3% en 2021. Bien que cette situation soit une épreuve désagréable à vivre, il existe des solutions pour vous aider dans cette période difficile. Si vous n’êtes pas à l’origine de votre perte d’emploi, vous aurez peut-être droit à des aides. Cet article répond à vos questions. Vous pouvez également trouver plus d’informations, en cliquant sur le lien ci-dessous.

https://www.cnss.ma/fr/content/indemnit%C3%A9-pour-perte-d%E2%80%99emploi

Comment bénéficier de l’allocation

Si un salarié du privé a perdu son emploi de façon involontaire (licenciement économique, fermeture de la société qui l’embauchait), la CNSS, pourra lui allouer une allocation allant jusqu’à 6 mois.

Il faut avoir cumulé 780 jours de travail au cours des 3 années précédents la perte d’emploi, dont 260 jours au cours des 12 derniers mois avant la date de licenciement.

Comment demander l’allocation

Le salarié devra déposer une demande d’aide auprès d’une agence CNSS dans un délai de 60 jours maximum après sa date de licenciement.

Les documents à fournir sont les suivants :

  • Une copie de la CNIE, pour les salariés Marocains, ou la carte de résidents pour les étrangers,
  • Le procès verbal de l’Inspecteur du Travail, stipulant le motif de licenciement ainsi que la date de ce dernier,
  • Le RIB du compte bancaire où seront versées les indemnités

Montant de l’allocation

L’allocation sera de 70% du salaire mensuel versé lors des derniers 36 mois d’activité. L’allocation, ne pourra cependant pas excéder le montant du salaire minimum légal.

Que faire en cas de reprise d’activité

En cas de reprise d’activité, le salarié devra avertir sous huitaine la CNSS de sa nouvelle activité professionnelle. En d’oubli, le salarié devra rembourser les sommes trop perçues et s’expose à une amende.

Si la nouvelle activité professionnelle est a temps partiel, il sera possible de cumuler le salaire avec l’allocation de la CNSS . Pour cela, il faudra que le salarié prenne rendez-vous avec son agence CNSS.

https://www.demarchesmaroc.com/travailler-au-maroc/

Les droits durant la période de chômage

Bien que le chômage soit une période non travaillée, le salarié conserve néanmoins ses droits à l’assurance maladie et aux allocations familiales. Les cotisations pour la retraite sont quand à elles suspendues. En effet, seule une activité salariée ouvre droit à cotisations.

Partagez cet article

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.