Le permis de travail au Maroc : Quelles démarches ? 

Prévoyez-vous de vous expatrier au Maroc pour y travailler ? Pour ce faire, il est indispensable d’obtenir un permis de travail. Pour ne pas vous perdre devant les démarches à entreprendre et les documents à fournir, vous n’avez qu’à continuer la lecture de cet article ! On vous présente tout ce qu’il vous faut pour venir travailler au Maroc en toute sécurité.

Tout étranger souhaitant travailler au Maroc doit impérativement obtenir un permis de travail.
Tout étranger souhaitant travailler au Maroc doit impérativement obtenir un permis de travail.

Qu’est-ce qu’un permis de travail ?

Il s’agit d’une autorisation permettant à la fois à l’employeur d’embaucher un salarié étranger et garantissant au futur salarié le droit de travailler au Maroc en toute sécurité. Ce document est accordé par la wilaya (Préfecture de police) sous forme de visa apposé sur le contrat de travail d’un étranger.

Quels sont les avantages de vivre et de travailler au Maroc ?

S’installer au Maroc présente de nombreux avantages qui se présentent comme suit : 

  • Un climat méditerranéen (une période d’hiver douce humide et une période d’été chaude et sèche) ;
  • Un coût de vie plus faible qu’en Europe ;
  • Un cadre fiscal plus intéressant par rapport à celui de l’Europe :
  • Un mode de vie décontracté ;
  • Des paysages pittoresques (montagnes, fleuves, cascades, plages…) ;
  • La culture marocaine est assez riche et diversifiée.

Comment demander un permis de travail ?

L’accès au marché d’emploi d’une personne d’origine étrangère par un employeur marocain exige les deux étapes suivantes :

L’obtention du Contrat de Travail d’Etranger (CTE)

Lorsqu’un employeur désire recruter un salarié étranger, ce dernier doit procéder à une demande d’attestation d’activité auprès de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC).

En effet, l’employeur doit y déposer un dossier contenant l’ensemble des documents suivants :

  • Une demande écrite adressée au Directeur Général de l’ANAPEC, dans laquelle est mentionné le nom, le prénom ainsi que la fonction qu’occupera le futur salarié étranger ;
  • Un formulaire de renseignements à retirer depuis l’ANAPEC et à renseigner ;
  • Une fiche descriptive détaillant les conditions requises et les compétences requises ;
  • Une pièce d’identité de l’employeur (CIN ou passeport) ;
  • Une fiche annonce décrivant l’offre d’emploi qui va être affichée dans deux journaux (un francophone, et un autre arabophone).

Dans le cadre du principe de préférence nationale, L’ANAPEC commence par publier l’annonce au niveau national, en vue de donner aux candidats marocains l’opportunité de présenter leur profil, dans un délai de 15 jours. Passé ce délai, si aucun candidat marocain ne se présente ou ne répond au descriptif du poste, l’ANAPEC délivre à l’employeur une attestation qui l’autorise à embaucher un salarié étranger.

Ensuite, l’employeur transmet encore une fois, le dossier précédent au Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle, qui va lui délivrer un contrat de travail d’étranger.

L’obtention d’un titre de séjour-salarié

Après l’obtention du contrat de travail d’étranger, le salarié étranger doit se rendre à  la Wilaya (Préfecture de police) de la ville où l’employeur se trouve, afin de procéder à la demande du titre de séjour-salarié, en étant muni de l’ensemble des documents suivants :

  • Un contrat de travail d’étranger (délivré à son futur employeur par le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle ;
  • Un justificatif d’identité (CIN ou passeport) ;
  • 4 photos ;
  • Un extrait du casier judiciaire ;
  • Un extrait d’acte de naissance ;
  • Un justificatif de domicile (contrat de bail légalisé) ;
  • Un certificat médical obtenu auprès d’un dispensaire au Maroc.

Après avoir déposé sa demande, le salarié étranger reçoit instantanément un récépissé de dépôt de dossier, en attendant que le titre de séjour lui soit délivré.

Ainsi, il est en mesure de travailler dès qu’il dépose son dossier.

Validité, coût et durée de traitement

Le permis de travail est valide pour une durée de 3 mois tout au long des quatre premières fois de sa demande. Toutefois, à l’issue de quatre renouvellements, le salarié étranger a droit à un titre de séjour-salarié dont la validité s’élève à 10 ans.

En outre, la demande est gratuite et nécessite un délai de traitement de 15 jours lors de la première étape assurée auprès de l’ANAPEC ; et est instantanée auprès de la wilaya pour récupérer le récépissé de dépôt de dossier qui vaut le permis de travail (délivré après une semaine).

Le permis de travail : document permettant aux étrangers de travailler au Maroc

L’employeur marocain et l’étranger désirant travailler au Maroc sont tous les deux impliqués dans cette démarches. Pour plus de renseignements, en tant qu’employé, vous pouvez prendre contact avec l’ANAPEC, au numéro suivant : 0522789450. En tant que futur salarié étranger au Maroc, profitez de votre nouvelle vie au Maroc, de son climat méditerranéen et de ses paysages, tout en bénéficiant de son coût de vie et cadre fiscal intéressants !

Partagez cet article

Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *