Accueil » Aide sociale » L’assurance décès au Maroc : mode d’emploi
a

L’assurance décès au Maroc : mode d’emploi

Par IntFormalities
Publié le 12 septembre 2023
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Cherchez-vous à protéger financièrement vos proches après votre décès, ou même en cas d’invalidité totale ? Plus besoin de trop réfléchir à cela ! Plusieurs compagnies d’assurance proposent l’option de l’assurance décès.On vous explique tout ce que vous devez savoir, dans ce qui suit !

Au Maroc, vous pouvez garantir à vos proches un capital après votre mort grâce à l’assurance décès, sous conditions.
Au Maroc, vous pouvez garantir à vos proches un capital après votre mort grâce à l’assurance décès, sous conditions.

Qu’est-ce que l’assurance décès ?

L’assurance décès représente un type d’assurance permettant d’épargner un capital ou une rente selon l’option choisie, en faveur d’un ou de plusieurs bénéficiaires désignés au préalable, après la mort de l’assuré(e), ou même en cas de son invalidité totale.

En d’autres mots, cette assurance permet à la famille de dépasser les difficultés financières qu’il peut rencontrer après le décès de la personne assurée.

Au Maroc, mis à part le cas du décès, la majorité des assurances décès prennent en charge également le cas d’invalidité totale et absolue de l’assuré, en lui versant lui-même la rente mensuelle ou le capital en question.

Quelle est la différence entre l’assurance décès et les allocations au décès ?

A l’encontre de l’assurance décès qui consiste à épargner soi-même de l’argent pour aider sa famille à affronter les difficultés financières après sa mort en souscrivant à l’assurance, les allocations au décès représentent un capital assuré par la CNSS en faveur de la famille du salarié décédé.

Qui peut souscrire à l’assurance décès ?

Toute personne âgée entre 18 et 65 ans, et jouissant d’un bon état de santé, a le droit de souscrire à une assurance décès, moyennant les cotisations demandées par le groupe d’assurance choisi.

Au Maroc, il existe plusieurs compagnies d’assurance qui proposent l’assurance décès, notamment : Sanlam, afma, mamda & mcma, Wafa Assurance, BMCI

Comment souscrire à une assurance décès ?

Pour souscrire à l’assurance décès, la première étape à faire est de choisir la compagnie d’assurance à laquelle vous allez souscrire, notamment une de celles citées ci-dessus. Une fois que vous avez pris votre décision, vous n’aurez qu’à vous déplacer vers une des agences de la compagnie d’assurance choisie et de désigner les bénéficiaires que vous voulez faire bénéficier du capital/rente après votre décès.

Par ailleurs, vous devez être muni(e) de l’ensemble des documents suivants :

  • Une copie de la CNI (les étrangers résidant au Maroc doivent présenter une copie de leur titre de séjour) ;
  • Un formulaire portant sur l’état de santé à tirer et à renseigner sur place.

Concernant le choix des bénéficiaires, il est possible d’opter pour des pourcentages, pour ce qui est du partage des parts du capital. A titre d’exemple, il est possible de réserver un pourcentage de 50% pour le conjoint et 50% pour les enfants.

Comment est calculé le montant de l’assurance décès ?

Par ailleurs, le montant est calculé plat la compagnie d’assurance au sein de laquelle la souscription a été faite, selon le montant de la cotisation mensuelle et le nombre de mois/d’années couvrant cette assurance.

Pour plus d’informations, vous pouvez demander un devis en accédant au site du groupe d’assurance choisi, notamment pour les groupes déjà citées ci-dessous, en cliquant sur demander un devis, comme c’est le cas de la page suivante de Wafa Assurance.

Le capital en question est exonéré d’impôts. 

Comment choisir la compagnie d’assurance de décès ?

Pour prendre votre décision par rapport à la compagnie d’assurance de décès à laquelle vous allez souscrire, il s’avère important de vous focaliser, dans un premier temps, sur le rapport qualité/prix, en comparant les offres et tarifs des différents organismes d’assurance.

En outre, il faut également être attentif aux garanties proposées et à leurs conditions, tout en consultant attentivement l’ensemble des frais convenus dans le contrat.

Comment demander le versement de l’assurance décès par les bénéficiaires ?

Après le décès de l’assuré, les bénéficiaires doivent se présenter à la compagnie d’assurance en question, afin de demander le versement de l’assurance décès, en étant munis de l’ensemble des documents suivis : 

Par ailleurs, il est important, dans un premier temps, de prendre connaissance des différentes démarches administratives à accomplir lors du décès d’un proche.

Durée de traitement, coût et validité

La souscription à l’assurance décès est instantanée. En effet, dès que vous vous déplacez à l’agence d’assurance choisie et que vous leur fournissez les documents demandés, vous êtes immédiatement souscrit à l’assurance décès.

Pour ce qui est du coût, celui-ci varie selon le capital garanti et l’option choisie, allant d’une cotisation mensuelle de 50.00 DH jusqu’à 425.00 DH/Mois.

Quant à la durée de validité, le capital est versé aux bénéficiaires après son décès selon les clauses du contrat, sous forme de prime unique ou en plusieurs rentes mensuelles, jusqu’à ce que l’ensemble du capital convenu soit versé.

Une protection financière pour ses proches après sa mort ou son invalidité totale 

Désormais, vous n’aurez plus à penser aux difficultés financières que pourrait rencontrer votre famille, après votre décès ou invalidité totale, grâce à l’assurance décès.

Ainsi, en vue de leur garantir un capital, vous n’avez qu’à choisir la compagnie d’assurance pour laquelle vous allez opter et procéder à la souscription.

Bon courage dans vos démarches !

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

Contactez-nous

Vous désirez nous contacter ? 

Nous vous écoutons …

Cliquez ci-dessous pour accéder à notre formulaire de contact.