Accueil » Emploi et Retraite »  La retraite anticipée au Maroc : Dossier exhaustif
a

 La retraite anticipée au Maroc : Dossier exhaustif

Par IntFormalities
Publié le 8 septembre 2023
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Etes-vous salarié(e) et désirez-vous mettre fin à votre carrière d’une façon définitive, en bénéficiant de la retraite anticipée, soit une prime unique ainsi qu’une pension mensuelle

Si vous êtes perdu(e) par rapport aux démarches à entreprendre et aux documents à fournir, vous trouverez dans ce qui suit, toutes les informations dont vous aurez besoin afin de bénéficier de votre retraite anticipée, en toute simplicité !

Au Maroc, les salariés âgés entre 55 et 60 ans au maximum ont droit à la retraite anticipée.
Au Maroc, les salariés âgés entre 55 et 60 ans au maximum ont droit à la retraite anticipée.

Qu’est-ce que la retraite anticipée ?

Comme l’indique son nom, la retraite anticipée représente une retraite précoce, qui permet d’interrompre son travail avant l’âge légal établi pour le départ à la retraite, moyennant une prime unique et une pension mensuelle.

Actuellement, en 2023, la retraite anticipée au Maroc peut être introduite à partir de l’âge de 55 ans.

Qui peut bénéficier de la retraite anticipée à partir de l’âge de 55 ans ?

Pour avoir droit à la retraite anticipée, voici les différentes conditions requises :

  • Avoir l’âge de 55 ans révolus au minimum et 60 ans au maximum ;
  • Avoir accompli une durée de cotisations de 3240 jours, soit près de 10 ans et demi ;
  • Disposer de 54 jours de cotisations (continus ou interrompus), durant les six derniers mois avant la demande de l’estimation de la prime ;
  • Disposer de l’accord de l’employeur.

Comment connaître le montant de la prime de retraite anticipée ?

Si vous voulez bénéficier de la retraite anticipée et que vous voulez savoir le montant de cette prime unique, il suffit de vous adresser à n’importe quelle agence CNSS, en étant muni(e) du formulaire de demande de calcul de la prime pour le bénéfice de la retraite anticipée, imprimé et renseigné.

Mis à part la prime de retraite anticipée, le salarié a droit à une pension mensuelle qui sera versée par la CNSS à partir du mois qui suit la date de paiement de la prime par l’employeur ; et qui comme c’est le cas d’une retraite normale, ne dépasse pas 4200 DH par mois, comme plafond maximal.

Comment demander ?

Pour bénéficier de la retraite anticipée, il faut se rendre à l’agence CNSS la plus proche de vous, en étant muni(e) des documents suivants :

Durée de traitement, coût et validité

La démarche de la retraite anticipée auprès de la CNSS nécessite une durée de traitement maximale d’un mois. Par ailleurs, la demande est gratuite

Quant à la validité de la pension mensuelle octroyée, celle-ci demeure valide jusqu’au décès du bénéficiaire. En cas de décès du bénéficiaire, cette allocation est accordée à son conjoint/enfants(s) : il s’agit de la pension de survivants.

Le départ à la retraite anticipée

Si pour une ou plusieurs raisons, vous souhaitez interrompre votre carrière et obtenir la retraite anticipée, vous devez en premier lieu, avoir l’accord de votre employeur.

Dès lors, vous n’aurez qu’à suivre les démarches expliquées auprès de la CNSS, que vous pouvez contacter pour toutes informations supplémentaires au :  05 22 54 70 54.

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

Contactez-nous

Vous désirez nous contacter ? 

Nous vous écoutons …

Cliquez ci-dessous pour accéder à notre formulaire de contact.