État Civil » Comme demander un acte de mariage au Maroc

Comme demander un acte de mariage au Maroc

Par IntFormalities
Mise à jour le 10 novembre 2023
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le jour J arrive à grands pas pour officialiser votre relation et ne savez-vous pas par quoi commencer ? Planifiez dès maintenant l’établissement de votre acte de mariage le jour du Drib Sdak, afin de mêler à la fois traditions et modernité pour une cérémonie mémorable. Sans plus attendre, découvrez les démarches relatives à l’acte de mariage pour célébrer l’événement le plus important dans votre vie !

Pour qu’un mariage soit légalement reconnu au Maroc, il est obligatoire d’avoir un acte de mariage.
Pour quun mariage soit légalement reconnu au Maroc il est obligatoire davoir un acte de mariage

Qu’est-ce qu’un acte de mariage ?

Comme l’indique son nom, un acte de mariage représente un document officiel, sous forme d’un acte de l’état civil, prouvant que les deux personnes qui y sont mentionnées sont mariés sur le plan juridique.

L’acte de mariage comprend les informations personnelles relatives aux deux mariés, à savoir leurs noms complets, leur lieu de résidence, le nom complet du tuteur de la mariée ainsi que le montant de la dot “assadak”.

Si vous avez célébrez votre union à l’étranger et que vous désirez faire valider votre mariage au Maroc, vous devez vous rendre au Consulat Marocain de votre lieu de résidence.

Dans quels cas l’acte de mariage est-il demandé ?

L’acte de mariage peut être demandé dans de nombreuses formalités administratives, notamment pour disposer du livret de famille, pour déclarer la naissance de son enfant, lors de la déclaration du décès de son conjoint, en cas de demande du divorce

Comment demander l’acte de mariage au Maroc ?

Avant d’établir l’acte de mariage, il est impératif de demander une autorisation de dresser l’acte de mariage. Une fois que c’est fait, voici les différents documents à déposer chez l’Adoul (notaire islamique) pour demander l’acte de mariage au Maroc :

Si l’un des deux fiancés ou les deux travaillent dans le secteur militaire, il est impératif de rajouter aux documents précédents, une autorisation de mariage émise par l’autorité compétente.

Quant au mariage d’un mineur, ce cas exige une décision du juge de la famille autorisant le mariage en question ainsi qu’un certificat médical prouvant la capacité de la fiancée à se marier et à avoir des enfants.

Finalement, en cas de mariage mixte, il est obligatoire de demander un certificat de capacité à mariage, auprès du Consulat Marocain.

Pour plus d’informations sur les différentes situations relatives au mariage au Maroc, vous pouvez consulter l’article : Quels documents faut-il fournir pour se marier au Maroc ?

Est-ce qu’un mariage peut être conclu à travers une procuration ?

Oui, en cas de circonstances particulières majeures, il est possible que l’acte de mariage soit conclu par le mandataire, suite à une procuration, délivrée comme autorisation, par le juge de la famille chargé du mariage, et ce même si le/la mari(ée) soit à l’étranger.

Durée de traitement, coût et validité

La délivrance de l’acte de mariage nécessite, en général, une durée de 15 jours. La version originale est émise à l’épouse. Toutefois, le mari a le droit de demander une copie. 

Quant au coût, les frais de l’Adoul s’élèvent à 500 DH.

Finalement, bien que l’acte de mariage soit souvent dit être valide à vie, cela ne signifie pas qu’il sera toujours nécessaire dans tous les cas. Parfois, même après un divorce ou le décès d’un conjoint, le certificat de mariage peut encore être important. Par exemple, une personne divorcée peut avoir besoin de le montrer pour protéger des droits ou dans des questions financières. Cela peut aussi être utile pour l’héritage après le décès d’un conjoint. Cependant, la nécessité dépend des lois locales et des situations personnelles.

Le contrat formaliste du mariage au Maroc

Maintenant que vous avez appris toute la procédure relative à l’établissement d’un acte de mariage au Maroc, vous n’avez qu’à procéder à la demande des documents à fournir.

Par ailleurs, pour suivre les traditions et coutumes marocaines, n’hésitez pas à demander aux Adouls de se déplacer le jour du drib sdak (la fête où les deux mariés signent le contrat de mariage, appelé « akd » au sein de la maison familiale de la mariée.

Partagez cet article

Vous pourriez aussi aimer...

Contactez-nous

Vous désirez nous contacter ? 

Nous vous écoutons …

Cliquez ci-dessous pour accéder à notre formulaire de contact.